Rallye voiture

Immatriculation des véhicules d’occasion : une surtaxe applicable à compter de 2018 ?

Selon l’article 34 de la loi de finances votée par les députés, une surtaxe sera applicable à certains véhicules. Celle-ci touche généralement les voitures de tourisme ainsi que les véhicules d’occasion. Zoom sur cette taxe additionnelle.

Prise en compte de la puissance fiscale

  • pour les voitures de tourisme

La surtaxe concerne les voitures à puissance fiscale de plus de 36 chevaux : 500 euros par cheval sera appliqué, avec toutefois la prise en compte d’un plafonnement équivalant à 8000 euros. Attention, la surtaxe est appliquée indépendamment du malus écologique qui est calculé en fonction du volume de CO2 rejeté dans l’atmosphère, et touchant une certaine catégorie de véhicules.

  • pour les voitures d’occasion

Dès 10 chevaux, une surtaxe de 100 euros est applicable pour les voitures d’occasion. Il en est de même pour les véhicules de 11 CV.

300 euros : c’est le montant de ladite surtaxe pour les voitures de 12 à 14 chevaux, tandis que celles de 15 CV et plus se verront désormais taxées de 1000 euros.

Autrement dit, acheter d’occasion revient à payer sa voiture plus cher …

… sauf si elle est achetée auprès d’un mandataire automobile

Chez glinche automobiles, mandataire basé à Ecommoy, toutes les voitures, neuves ou d’occasion, sont proposées à des prix remisés tout au long de l’année. Ceci qu’il s’agisse de voitures de tourisme ou de véhicules utilitaires. Il en est de même pour les voitures d’exception que l’entreprise propose. Compte tenu de ces surtaxes qui impacteront le budget du futur acheteur, il est donc plus rentable de comparer les prix à l’achat tout en tenant compte de l’existence de diverses garanties. Chez Glinche Automobiles, celles-ci sont les garanties d’immatriculation, d’équipement, de livraison ainsi que la garantie constructeur pour les voitures neuves.